Mon itinéraire andalou

Espagne
17 septembre 2018 / By / , , , , , / Post a Comment

J’ai passé un peu plus de deux semaines en Andalousie; c’était si beau, si propre, si authentique, j’ai vraiment aimé ! Étant adepte du slow-travel, j’ai pris mon temps et je n’ai pas pu faire tous les arrêts que je vais vous conseiller 😉 voici quand même un itinéraire qui me semble bien sympathique (et il y a également d’autres parcs nationaux à voir).

Pour plus de photos sur la belle Andalousie, cliquez ici


Grenade

Ma première étape (Paris -> Grenade, 31h de train/bus). C’est une très jolie ville, notamment avec un ancien quartier juif très beau (la Judería) et « typique ». On sent le mélange des cultures, hérité de la domination des Maures qui a durée plusieurs siècles; dans les petites rues du centre, on est comme dans un monde parallèle, une fusion entre les souks et les ruelles provençales. J’adore cette ambiance chaleureuse et colorée !

À faire/À voir :

  • l’Alhambra (signifiant « la rouge » en arabe), sublime ensemble de palais, ma visite favorite en Andalousie. Pensez à réserver à l’avance sur internet, c’est indispensable.
  • la Cathédrale de Grenade, très impressionnante.
  • se promener dans la Judería
  • partir en trek dans le parc national de la Sierra Nevada, enneigé l’hiver, chaud et rocailleux l’été. Belle balade, un peu sportive, avec d’impressionnants panoramas et des paysages désertiques plutôt lunaires. Photo ci-dessous 🙂

Adresses : 

  • Arrayanes : restaurant marocain, absolument délicieux ! Grosse régalade.
  • Oasis Backpackers Hostel : auberge de jeunesse proposant des activités plutôt sympas ! Par contre, fiesta et sangria bien présentes, pas le bon plan si vous souhaitez vous reposer 😉


Nerja

Petite ville balnéaire de la Costa del Sol, parfaite pour chiller entouré de famille espagnols. Jolies petites plages, ruelles commerçantes et très belle vue du centre.

À faire/À voir :

  • se balader le long du « Balcon de l’Europe« , très beau mirador offrant une vue superbe sur la mer, les montagnes et les hotels des environs (photo ci-dessous).
  • profiter des toutes petites plages avec leur eau si chaude
  • explorer les grottes des environs


Málaga

Je n’y ai passé que 3 heures, le temps de descendre de mon bus, de la traverser et de rejoindre mon BlablaCar. Mais j’ai vraiment aimé ce moment !

J’ai, par une chance tout à fait hasardeuse, sillonné la Calle Lagunillas, qui regorge de street art. C’était complètement random, et j’ai passé beaucoup de temps à m’émerveiller sur toutes les oeuvres ornant cette longue rue ! Je sais qu’il a aussi de nombreux très beaux palais et chateaux à admirer à Málaga, mais arpenter sa vieille ville et ses zones un peu abandonnées m’ont suffit.

Si l’envie d’un chocolat chaud vous prend, rendez vous au Café de la Abuela. Ils y sont comme en Italie, c’est à dire composés d’un peu de lait… et pour le reste, de carrés de chocolat fondus directement dans la tasse.


Gibraltar

Je n’ai pas eu la chance d’y aller ! Se loger à Gibraltar est onéreux, et n’étant pas un territoire espagnole mais britannique, les changements de transports s’imposaient… avec mon backpack de 15 kilos et sous 40 degrés, autant vous dire que j’ai eu la flemme. Mais sinon, je pense que ça doit valoir le coup d’y aller, ça reste sur ma liste 😉

À faire/À voir :

  • traverser la piste de l’aéroport à pieds : en effet, c’est une obligation lorsqu’on arrive dans le détroit sur ses pattes. Ça a l’air ultra impressionnant, et ça peut être cool à faire 🙂
  • le port avec ses commerces et ses nombreux bateaux
  • visiter les grottes, qui sont apparemment en très bon état et vraiment jolies
  • prendre le bateau pour passer une journée (ou plus) à Tanger, au Maroc. Que l’ont voit d’ailleurs apparemment, du haut du rocher de Gibraltar.

Cadiz

Cadiz, ou le chill à son summum. C’était si bien… des kilomètres de plage, grande, belle ville ultra propre, très touristique mais on ne se marche pas dessus. Petites boutiques sympas, très bons restaurants, marché agréable tous les matins. À Cadiz on peut surfer, faire du paddle, monter à cheval, visiter le centre historique ou, au contraire, ne rien faire du tout. Comme un andalouse me l’a fait remarqué : c’est aussi ça, le but de la région… se détendre, et recharger les batteries !

Bonnes adresses :

  • pour dodo -> Cara Caracol !! Un des meilleurs hostels que j’ai pu faire, toute destination confondues ! Un peu cher, mais dans la moyenne des auberges espagnoles (héhé). Des hamacs sur le toit, de délicieux repas collectifs le soir, plein d’activités (dont des massages), et une atmosphère ultra agréable.
  • pour miam -> La Tapería de Columela. Tinto de verano (« vin d’été » pétillant) au top, tapas délicieux et recherchés, pain chaud qui sort du four, le tout pour un prix complètement dérisoire. J’y suis allée plusieurs fois avec des copains rencontrés dans mon auberge, et nous avons dépensés à peu près 6/7 euros par personne pour un bon repas !

Attention : à Cadiz, comme dans la plupart de l’Espagne, les churros sont un met de petit déjeuner principalement; pas facile d’en trouver dans la soirée donc 😉 un détail pour vous, mais pour moi cela compte beaucoup haha !


Séville

Je ne suis restée qu’un seul jour à Séville… je sais, c’est bien dommage ! Mais la chaleur était insoutenable, et mon hostel en une fête continue. Je n’ai pas eu la force de m’y attarder. Heureusement, j’ai rencontré un couple de canadiens adorables, qui ont ensoleillés ces 24 heures, et avec qui j’ai passé une partie de la soirée à regarder l’éclipse lunaire ♥ c’était si beau ! Ceci étant dit, la ville regorge de belles choses à voir, c’est clair 😉

À faire/À voir :

  • l’Alcázar évidemment , dont l’entrée est fort bien cachée… on a mis du temps à la trouver ! Mais très bel ensemble de monuments, avec de la pierre travaillée, de superbes mosaïques et de somptueux jardins (photo d’un détail que j’ai particulièrement aimé ci-dessous)
  • Parc Maria Luisa, calme et féérique
  • Casa de Pilatos : palais blanc, aristocratique dans le centre historique


Córdoba

J’ai adoré Córdoba (ou Cordoue) : si beau, si propre, si majestueux ! Avec ses ponts immenses, sa belle rivière et ses chateaux ! D’ailleurs, plusieurs scènes de Games of Throne ont été tournées dans cette cité 😉 c’est bien d’y passer au moins deux bonnes journées, histoire de prendre le temps et d’apprécier la douceur d’y vivre.

À faire/À voir/Adresse :

  • l’Alcazar des rois chrétiens : qui consiste surtout en un ensemble de jardins, tellement beaux. On veut (et on peut) s’y asseoir pendant des heures avec un livre. Des fleurs partout, le bruit des oiseaux… à faire dès l’ouverture, pour être tranquille !
  • la Mosquée-Cathédrale, sublime mélange d’architecture, avec son patio sublime (« patio de los naranjos ») et si méridional.
  • Tous les patios (=cours) dont la ville regorge, ornés de fontaines et de colonnes au teintes chaudes.
  • regarder le coucher de soleil près de la rivière, idéalement autour de la Torre de la Calahorra
  • miam -> La Bicicleta, restaurant « healthy », pas cher et siiii bon ! Les courgettes grillées au miel et au chèvre fondue, les bruschettas… un délice !

 

Et voilà pour mon itinéraire en Andalousie ! J’espère qu’il va vous aider à visiter cette superbe région d’Espagne 😉 Pour plus de photos de mon voyage, cliquez ici ou rendez-vous sur mon instagram ♥

 

itinéraire Thaïlande / itinéraire Hollande / itinéraire Birmanie

You Might Also Enjoy Reading

L’Andalousie en 15 clichés
8 septembre 2018

Leave a Reply

Combien font * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Auteur

Salut, moi c'est AC : je suis libre, optimiste, curieuse. Je prends des photos, je médite, j'arpente le monde, je danse pendant des heures et je ris aux éclats. J'espère que vous apprécierez mon voyage... Pour en savoir plus, cliquez sur le dessin. Bienvenue sur mon blog !

Follow me on FB
  • Follow my everyday travel @acthewildchild
    Snapchat
    My Fav Brand