La lumière

Mode & Pensées
16 mai 2018 / By / , / 4 Comments
Top/New Look – Jupe achetée au Népal

J’ai toujours considéré que j’avais énormément de chance dans la vie. J’ai un toit sur la tête, je n’ai jamais manqué de nourriture, j’ai pu aller à l’école. Mais pour la plupart des êtres humains, moi y compris, ces choses basiques ne sont pas suffisantes à créer une vie de bonheur. J’ai rencontré en Asie des gens très pauvres, qui avaient les mêmes préoccupations matérielles et sentimentales que des européens aisés.

On en veut toujours plus, n’est-ce pas ?

Depuis que je suis née, je me suis toujours raccrochée à une chose : cette lumière que j’avais en moi. Cette énergie ultra positive, pleine d’amour, qui m’aidait à toujours voir le bon coté, et à être reconnaissante envers chaque chose que la vie me donnait. Et puis à un moment… je l’ai perdue. Je l’ai laissé disparaître, à force de déceptions et de mauvais choix. Ça arrive. C’est comme ça.

Mais, si je n’avais pas perdue cette capacité, je ne serais peut-être pas partie la chercher ailleurs.

Robe Modcloth

Mon voyage m’a permis de me retrouver. Et de retrouver cette aptitude que j’ai, à être pleine de joie pour tout. J’ai découvert certains lieux, qui seront ma maison pour toujours. Ce monastère en Thaïlande. Cette ville balinaise. Là-bas, peu importe notre âge, nos erreurs, notre histoire. Je m’y suis sentie bien, acceptée, libre et épanouie. Et à présent quoi qu’il m’arrive dans la vie… je sais que ces endroits magiques existent, et je pourrais y retourner.

Seule sur la route,

j’ai dû faire face à mon coeur brisé, au deuil, aux mauvais souvenirs, aux regrets, bref aux aléas de la vie, comme tout le monde. Et quand on se retrouve face à tout ça, sans échappatoire possible, on a pas le choix : il faut agir, ou bien on dépérit. Du coup, j’ai pris du recul sur toute mon existence. Et puis, petit à petit… j’ai retrouvé ma lumière. Et je me suis enfin sentie complète.

Désormais je n’ai pas besoin qu’on m’aime, puisque j’ai déjà trouvé l’Amour. Il est en moi, en vous, il est partout. C’est cette lumière intérieure qui m’emplit de joie et de vie. Et qui fait que je suis contente de tout !

Il y a une citation de Gandhi que j’aime beaucoup :

Je pleurais car je n’avais pas de chaussures. Puis, j’ai rencontré un homme, qui n’avait pas de pied.

Il faut que l’on arrête de penser que notre voisin a une meilleure vie que nous; c’est tellement faux. Regardons les faits : je n’ai pas de grand-parents, pas de père, pas de frère et soeur, pas de job, pas de permis, pas d’appart, pas de partenaire, pas d’argent. Haha. Seriez-vous épanoui à ma place ? Et POURTANT : je n’ai jamais été aussi comblée. Je n’ai besoin de rien. Et je ne le dois qu’à moi. À ma lumière qui me donne la possibilité d’être heureuse avec ce que j’ai déjà, et de tourner les problèmes de la vie en opportunité.

Voir le verre à moitié plein. Décidez d’être heureux. Nourrissez votre lumière. Choisissez le Bonheur.

 

Photos par ma super talentueuse amie Gabrielle. Son facebook ici.

You Might Also Enjoy Reading

Le bon moment
20 février 2018
L’Avenir
12 juin 2017
Le Yoga (avec Yoga Searcher)
20 décembre 2016

4 Comments

  1. Gilberte dit :

    Sublime série photo !!!

  2. Donnay dit :

    Très bel article ma jolie, enjoy your life, plein de bisous du Cambodge <3

Leave a Reply

Combien font * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Auteur

Salut, moi c'est AC : je suis libre, optimiste, curieuse. Je prends des photos, je médite, j'arpente le monde, je danse pendant des heures et je ris aux éclats. J'espère que vous apprécierez mon voyage... Pour en savoir plus, cliquez sur le dessin. Bienvenue sur mon blog !

Follow me on FB
  • Follow my everyday travel @acthewildchild
    Snapchat
    My Fav Brand