Ces petites (et grandes) choses qui ont changé ma vie

Inspiration
7 janvier 2015 / By / , , , , , , , / 9 Comments

Hi ! À peine revenue de New York (New Yooooork I miss yaaaa ♥), je voulais partager avec vous ces choses qui ont aidé ma vie à franchir des étapes importantes durant ces trois derrières années. Ici, pas de déballage de vie perso, mais plutôt ces petites merveilles culturelles qui ont vraiment bouleversées ma vie. Ça peut être trois fois rien, mais elles sont importantes pour moi. Qui sait, peut-être qu’elles vont inspireront un peu 😉

Les trois « P »

4
Le Pérou

 

Première claque de ma vie d’adulte, mon voyage au Pérou, en août 2012. Jamais je n’avais été plongé dans une nature aussi incroyable, devant des paysages aussi magiques. Je venais de finir ma première année d’étude dans la mode, et cela a affirmé plus que jamais mon envie d’une mode durable, belle, naturelle, équitable, juste. Qui ne meurtrit pas les êtres vivants, ni l’environnement. Je sais que c’est utopique, mais avoir l’envie de faire changer un peu les choses, c’est déjà ça ! Et les conditions parfois éprouvantes du voyage m’ont fait prendre conscience également de mes limites physiques : j’avais 21 ans, et j’étais essoufflée en regardant des vieilles péruviennes portées mes valises sur leurs îles. Je me suis dit qu’il était tant que ma vie change.

Un petit extrait de mon carnet de voyage au Pérou ici.

 

 

 

img_5597-copy

 La Pole Dance

 

Je me suis donc mise à chercher un nouveau sport. J’ai fais dix années de danse lorsque j’étais petite, mais je n’ai jamais été douée, pas assez confiance en moi. C’est alors que, par hasard, j’ai testé la pole, une danse que je n’avais encore jamais pratiquée. Dès que ma main a serré la barre et que je me suis soulevée dans les airs, j’ai sû que ce serait mon sport. Deux mois plus tard, je commandais ma barre et je l’installais chez ma maman. La pole, ça vous prend vraiment de l’intérieur. Il faut allier force et souplesse, grâce et endurance… malheureusement, ce sport n’a pas du tout bonne réputation, car les gens se fient souvent aux clichés sans essayer d’aller plus loin. Être strip teaseuse et être poleuse sont deux choses très différentes. Chacun pratique ce sport comme il le souhaite; pour moi, c’est comme de la danse, de l’art, de la musculation tout en s’envolant. C’est des sensations incroyables. C’est magique.

Mais pour progresser, il me fallait développer des muscles, ce que je n’avais absolument pas; c’est alors que j’ai découvert mon troisième « p » salvateur : les pilates.

Photo prise l’année dernière lors d’un shooting avec Don Curry.

 

21.07.2014Les Pilates 

 

Alors oui, je sais, cette position (photo datant de cet été) est plus yoga que pilates, MAIS j’y viens 🙂 Le fait est qu’en voulant prendre du muscles et perdre de la graisse pour mieux pratiquer la pole, je suis tombée sur cette merveilleuse chaine Youtube consacrée aux pilates : Blogilates. C’était il y a deux ans, et depuis, je suis accro. Les pilates, cela consiste à développer sa force grâce à l’aide de son propre poid, par des abdos, du gainage, de la cardio… Cela m’a permis d’accroitre mon bonheur, ma force, mon équilibre dans la vie. Plus j’en pratique, plus je suis heureuse; c’est aussi simple que ça ! Naturellement est par la suite arrivée une alimentation plus saine, des périodes végétaliennes, le yoga, la méditation, et toutes ces choses qui prennent soin de ma santé et qui font que j’ai tant de vitalité et de ressources. Ma vie, mon corps et mon assiette n’ont plus jamais été les mêmes !

Mais en plus de tout ça, c’est grâce à une vidéo de pilates que j’ai découvert la marque qui me vend du rêve jour et nuit, et dont je vais vous parler ♥


 

Roshambo : Rock par Free People

 

L’idée de monter des vidéos de mode plane dans mon esprit depuis toujours. Il y a deux ans, j’ai aimé le top qu’une professeur de pilates portait dans une vidéo. Il s’agissait d’un haut Free People. J’ai googlé (j’adore cette expression !) et je suis tombée sur cette vidéo. Depuis, je sais ce que je veux dans la vie. Je veux travailler pour Free People.

Travailler pour leur vidéo, ou encore mieux, dessiner des vêtements pour eux, est devenue est obsession. Ce petit court-métrage a vibré en moi, car j’aime absolument tout ce qui le compose. La musique, la lumière, le focus discret et magnifique sur les pièces de la marque, la storyline, l’atmosphère, les acteurs, les vêtements et accessoires bien sûr, le paysage, le sentiment qui s’en dégage. Free People ne fait pas que vendre des vêtements. Ils offrent un style de vie, une atmosphère, un regard sur le monde. Quand j’ai trouvé cette vidéo, j’ai trouvé un écho de moi. De tout ce que j’aime.

Le temps à passé, et j’ai garder ce projet dans un coin de mon esprit. Dans un coin, jusqu’à ce qu’ils sortent cette vidéo là :

Rangeen par Free People

 

https://www.youtube.com/watch?v=fMtw1rVRFPA

Avec Freida Pinto, qui est pour moi l’une des plus belles femmes du monde, rien que ça ! La nourriture indienne est aussi ma nourriture préférée mais ce n’est qu’un détail haha. Je suis fascinée par la culture indienne et je pense que l’Inde est le futur du textile; alors quand j’ai vu cette vidéo, mon coeur a basculé : je veux faire ça.

Je veux dessiner des accessoires, imaginer des vêtements, mettre en place des atmosphères pour aider à réaliser un clip plein d’émotions et de vie. De voyages. Ça y est, ce n’est plus qu’un rêve idéaliste, c’est mon but. C’est ce que je veux faire de ma vie. Une vie, on en a qu’une seule. Et bien moi, mon bonheur sera de faire ça.

New York

 

DSC01238

J’ai visité pour la première fois New York City en mai dernier. J’y suis allée une seconde fois pour célébrer le passage en 2015, je suis rentrée avant-hier. Visiter cette ville, m’imprégner de son ambiance m’a fait prendre conscience que le rêve n’est pas bien loin. Qu’il est là, à porter de main. Cette ville nous fait sentir que tout est possible, à force de travail et de passion.

En allant à New York, je ne pensais pas tomber amoureuse de cette ville. Et pourtant, ça a été le cas. Et je pleure toujours en rentrant, comme une fille qui quitte son amoureux pour longtemps. Ce voyage a changé ma vie car il m’a montré que tout était possible. Ou en tout cas il m’en a donné l’illusion ! Et c’est ce qui compte. De vivre des expériences qui nous font pousser des ailes. Je ferais un article sur ma semaine de fêtes là-bas très bientôt, le temps de me remettre un peu mieux du jet-lag. En attendant, vous pouvez toujours lire comment je suis tombée amoureuse de cette ville dans mon article qui est ici.

Voici les choses qui ont changé radicalement ma vie ces années passées. J’espère que ces choses qui m’ont tant inspirées toucheront un peu aussi une partie de vous…  d’ailleurs, quelles sont les choses qui ont récemment fait changer votre vie ? ♥

You Might Also Enjoy Reading

Réminiscence
15 février 2019
teamLab : Au-delà des limites
5 juillet 2018
Mood-board A/H 2017
3 décembre 2016

9 Comments

  1. proudjo dit :

    Bravo et merci ! En te lisant , on a vraiment l’impression que le rêve , l’inaccessible étoile » ,comme aurait dit Jacques ( Brel), l’impossible ….deviennent possibles !!!Le voeu que je forme pour toi est d’y parvenir : rien n’est plus beau dans la vie que de réaliser et vivre ses rêves….
    Tes photos sont magnifiques : paysages ou portraits : tout est beau 🙂
    Félicitations , continue : moi , j’y crois !!!! 😉

  2. Ah Free People.. Dès que je suis tombée sur leurs créations sur Pinterest, je suis devenue fan ! Mais quand j’ai vu les prix même en soldes, j’ai pris peur.. Je me fais petit à petit à l’idée que des vêtements de qualité coûtent plus cher, mais je ne suis pas si sûre que ce soit le cas de leurs vêtements. Je n’ai pas non plus fait trop de recherche sur leur impact environnemental et leur éthique, ils y travaillent beaucoup ?
    De mon côté les changements sont venus petit à petit à force de faire des découvertes de talents sur Internet et par les expériences des gens comme la tienne aujourd’hui.
    Je me savais créative mais j’ai réalisé que je voulais vraiment y accorder beaucoup de temps, apprendre un maximum de techniques. A la fois pour les maîtriser un minimum, j’ai aussi appris qu’il fallait me restreindre sinon je touche à tout sans parvenir aux résultats espérés. J’aurais aimé faire le métier que tu décris je crois, à défaut j’en fais un hobby 🙂
    Je me note de revenir sur ton article plus tard, je n’ai pas accès aux vidéos et YT au bureau et je sens que ça va me plaire 🙂

    • AC dit :

      Ils travaillent pas mal sur le coté impact, surtout pour les cuirs, et ils ont aussi des petites collections capsules entièrement respectueuses mais qui sont du coup très (trop) chers ^^
      Sinon j’ai le même problème que toi, moi aussi je touche trop à « tout » et je m’éparpille… 2015 va nous focaliser 😉
      merci beaucoup de ton commentaire très gentil en tout cas 🙂

      • AH ben justement sur le cuir y’a de quoi faire mieux que la plupart, c’est cool 🙂
        Ok pour 2015
        Et pas de quoi, merci pour les petites vidéos, je ne savais pas qu’ils faisaient des clips comme ça, c’est dépaysant, très chouette !

  3. Le Pilate, j’ai essayé une fos mais j’ai eu du mal à suivre! Super article!!!
    Deltreylicious
    Concours sur mon blog : http://blackbeauty-mode-tendance.eklablog.com/concours-un-an-de-blogging-let-s-play-by-passionata-a114018054

    • AC dit :

      Aah c’est sur qu’au début ça fait drôle, on se découvre des muscles et tout, mais après c’est un bonheur 😀
      je vais passer voir 😉

  4. Leona Reading dit :

    Ton article est magnifique et dégage tellement de bonnes ondes ! Soyons a la hauteur de nos rêves ! On peut y arriver 😉

Leave a Reply

Combien font * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Auteur

Salut, moi c'est AC : je suis libre, optimiste, curieuse. Je prends des photos, je médite, j'arpente le monde, je danse pendant des heures et je ris aux éclats. J'espère que vous apprécierez mon voyage... Pour en savoir plus, cliquez sur le dessin. Bienvenue sur mon blog !

Follow me on FB
  • Follow my everyday travel @acthewildchild
    Snapchat
    My Fav Brand